L’année 2017 de l’équipe LoL

L’année 2017 de l’équipe LoL

Team LoL

L’arrivée de l’équipe League of Legends de GamersOrigin en janvier 2017 fut la première expérience esport du club en dehors de l’univers de Blizzard.
L’équipe, qui évoluait alors avec Sander “Kitty” Everink au poste d’ADC, monta petit à petit en puissance. Elle décrocha une troisième place au Challenge France et au tournoi Omen by HP de la Paris Games Week.

La progression de la line-up marqua un tournant durant le Montpellier Esport Show.
De nombreux problèmes techniques perturbèrent le déroulement de la compétition, et GO dû passer par un tie-break des plus stressants face à CLG Black pour assurer sa place dans l’arbre. Mais ce match, disputé un petit matin du mois de février, remporté au courage et au mental, marqua le véritable début de la saison de GamersOrigin.

Les victoires successives à la Lyon esport #10 puis à la Gamers Assembly en mars et en avril prouvèrent que la victoire de Montpellier n’était pas le résultat d’un coup de chance.

La série de victoires s’achèva malheureusement aux portes de la qualification en Challenger Series. Entretemps, Lars “Chrisberg” Christiansen avait remplacé Sander “Kitty” Everink sur la botlane. Un nouvel ajustement était cependant nécessaire : Augustas “Toaster” Ruplys rejoignit alors le roster, qui n’évolua plus de la saison.

Juste avant l’arrivée du lituanien, GamersOrigin remporta les Geek Days de Lille avec César “Wakz” Hugues, de l’équipe Eclypsia au poste d’ADC.

Alors que GamersOrigin était attendu comme favori à la DreamHack Tours, Bluerzor et Targamas ne purent pas se rendre à l’événement. Les coéquipiers de Shemek disputèrent donc la compétition avec deux remplaçants et terminèrent sixièmes.

Les joueurs emménagèrent en juin dans une gaming house en région parisienne. Ce palier supplémentaire en terme de professionnalisation permit de continuer la progression individuelle et collective de l’effectif, en le mettant dans les meilleures conditions possibles.

Cela porta ses fruits dès le mois de juillet, avec la victoire en finale du championnat national ESL face à LDLC.

L’autonome fut l’occasion de remporter deux nouveaux titres, celui des Underdogs Summer et de l’IGS de Lausanne.
Malheureusement l’année s’acheva sur une deuxième place frustrante suite à la défaite contre Millenium en finale du Challenge France.

L’équipe League of Legends de GamersOrigin s’imposa sans conteste comme le roster numéro 1 en France en 2017, grâce à ses joueurs mais aussi à son coach Rafael “Dinep” Nunes et à son manager Rayane “Shanky” Kheroua.

En douze mois, les joueurs de GamersOrigin ont décroché huit premières places, deux deuxièmes places et deux troisièmes places, joué en Suisse, à Lille, à Lyon ou encore à Montpellier.

Cette saison exceptionnelle n’est que le début de l’aventure de GamersOrigin sur League of Legends : le prochain rendez-vous d’ampleur sera la onzième édition de la Lyon Esport #GOWIN.