A la rencontre des GO – Eternity

A la rencontre des GO – Eternity

Team LoL

Irwin “Eternity” Chaumette a rejoint GamersOrigin en février 2020 comme manager de l’équipe League of Legends Academy. Avec Glopo, ils ont redressé les résultats des GOA et leur ont permis de jouer les premiers rôles de la Division 2. Fort de ce succès, Glopo a été nommé head coach de GamersOrigin tandis qu’Eternity est devenu le manager des deux équipes League of Legends du club, s’occupant à la fois du roster LFL et de la line-up académique. Il nous en dit plus sur son rôle au sein de GamersOrigin et sur ses relations avec les joueurs.

GamersOrigin : Hello Eternity ! Peux-tu présenter ton travail chez GamersOrigin ?
Eternity :
Hello ! Je suis manager LoL, de ce fait je m’occupe des deux équipes League of Legends au quotidien. Pour faire simple, je m’assure que les joueurs ne manquent de rien, que ce soit au centre d’entraînement ou à leurs appartements. Je veille aussi à développer au maximum la cohésion d’équipe en proposant régulièrement des activités de groupe et en assistant Glopo si nécessaire.

GamersOrigin : Comment les tâches sont-elles réparties entre Glopo et toi ?
Eternity :
Glopo, en tant que head coach, s’occupe de tout ce qui va concerner le jeu, la stratégie d’équipe et le déroulement de nos entraînements alors que mes tâches concerneront tout ce qui est en dehors du jeu. Malgré tout, on s’entraide si nécessaire et il n’est pas rare que Glopo m’aide à organiser des activités ou que moi-même je l’aide en cherchant des scrims et en récupérant certaines datas.

GamersOrigin : Qu’est-ce que tu apprécies particulièrement chez tes joueurs ?
Eternity :
Ils ont vraiment énormément de qualités et c’est un groupe exceptionnel mais, si je dois citer un point précis, je dirais que c’est la positivité et les bonnes ondes qu’ils émettent au quotidien.

GamersOrigin : Quel est ton rôle quand les résultats de l’équipe ne suivent plus ?
Eternity :
Quand les résultats ne suivent plus, la priorité est de garder les joueurs concernés, veiller à ce qu’ils ne baissent pas les bras et ne perdent pas confiance en leur capacité à gagner les prochaines rencontres. Dans le même temps, il faut réfléchir aux causes avec le staff et chercher des solutions, il faut rester proactif pour essayer de relancer une dynamique positive.

GamersOrigin : Et quand l’équipe réussit très bien ?
Eternity :
Quand tout se passe bien c’est une autre paire de manches, je dirais que sportivement c’est faire en sorte qu’ils n’aient pas d’excès de confiance et de leur rappeler qu’il faut continuer à travailler autant que possible parce que les défaites ne sont jamais très loin. Mais c’est aussi profiter avec eux de ces moments parce que dans l’esport tout va très vite.

GamersOrigin : De quoi es-tu le plus fier jusqu’à présent ?
Eternity :
De notre abnégation, d’être revenu de 1-6 à 6-6, de ne jamais avoir cessé de croire en nos capacité et d’avoir pu montrer à tout le monde qu’on était une bonne équipe et qu’il allait falloir compter sur nous pour le reste du summer split.

GamersOrigin : Comment vois-tu la fin de saison de GamersOrigin ?
Eternity :
On vient de sortir d’une superweek en 1-2 avec des défaites contre BDS et Vitality qui sont des concurrents direct pour les playoffs, on est forcément un peu déçu mais il nous reste 4 matchs et nous restons confiants pour la qualification. Une fois en playoffs, tout sera possible et on donnera tout pour se qualifier pour les EU Masters #GOWIN.