Retour sur la Lyon Esport

Retour sur la Lyon Esport

Team LoL

Le week end dernier avait lieu la Lyon Esport, première étape importante du League of Legends Open Tour et également première sortie officielle pour le roster 2018 de GamersOrigin. Les enjeux de cet événement étaient importants ; à la fois appliquer les résultats de la préparation en gaming house, se positionner dans les meilleures équipes françaises du début d’année et surtout marquer les premiers points importants pour l’Open Tour qui amènent ensuite à la qualification au tournoi paneuropéen.

La phase de groupe a débuté le samedi matin dans de bonnes conditions et les GO n’ont eu aucun mal à se défaire des trois équipes de leur groupe, INSA Esport, GalactiX Black et Exia Red. C’est en début d’après-midi que les complications ont fait leur apparition, notamment suite au lancement du tournoi Fornite en parallèle. La connexion n’était pas suffisante pour tous les joueurs, ce qui a eu pour conséquences des lags réguliers. De nombreuses pauses se sont enchaînées durant les parties et d’autres ont même dû être rejouées. C’est dans ce contexte que GamersOrigin a affronté en huitièmes de finale Made in France, une équipe de la Paris Gaming School, et s’est incliné dans un match en BO1.

Cependant tout n’était pas perdu pour notre équipe qui a débuté sa longue remontée dans le loser bracket du tournoi. Le premier match face à Helios Gaming a été une formalité, tandis que celui contre Rising fut bien plus compliqué. Les soucis de lags étant toujours présents à ce stade de la compétition, les joueurs GamersOrigin ont demandé à rejouer la partie. Mais celle-ci étant déjà trop avancée et Rising ayant à ce moment-là un fort avantage, la demande a été refusée. Les GO ont tout de même réussi à reprendre le dessus et gagner le match notamment grâce à un superbe vol du baron Nashor de Toaster sur son Varus.

Les deux confrontations suivantes, d’abord face à ELV VOLCA puis la revanche contre Made in France, se sont relativement déroulées sans encombre pour les joueurs GamersOrigin. C’est lors de la demi finale du loser bracket, déplacée au lendemain matin suite aux retards, que les choses se sont corsées avec l’équipe favorite du tournoi : Vitality Academy. La partie a été serrée tout du long mais c’est finalement GO qui a pris l’avantage, remportant la partie et son ticket pour la finale du loser bracket.

Le top 3 était alors assuré pour GamersOrigin qui allait affronter Gentside pour savoir qui rejoindrait LDLC en grande finale. Le match se déroulait sur scène et, pour la première fois depuis le début de la compétition pour nos joueurs, en BO3.

La première manche a été marquée par une excellente prestation des Gentside qui, grâce à leur composition axée sur les contrôles de foule, ont réussi à prendre l’avantage en début de partie et à le conserver jusqu’à la victoire. Mais les GO n’avaient pas dit leur dernier mot et ont inversé la tendance lors de la seconde rencontre avec un Tonerre en forme sur son Azir. La troisième et dernière partie a été très disputée jusqu’à ce que les Gentside prennent un très bon combat en tuant trois GO et le baron Nashor. Le petit avantage pris ce moment-là n’a jamais été rattrapé malgré des fights très serrés et Gentside s’est imposé pour aller rejoindre LDLC en grande finale.

GamersOrigin termine ainsi troisième de cette Lyon Esport, empochant 5000€ de cashprize mais surtout 400 points pour l’Open Tour. En grande finale, c’est LDLC qui l’a emporté face à Gentside après des parties extrêmements serrées.

La prochaine étape importante pour l’équipe est désormais la Gamers Assembly, du 31 mars au 2 avril. Comptez sur nous pour être au rendez-vous et donner le meilleur de nous-mêmes ! #GOWIN