Le récap du 19 mai à la DHFR

Le récap du 19 mai à la DHFR

Général

GamersOrigin était prêt pour la DreamHack Tours, bien arrivé la veille grâce à son Ouibus attitré.

Sur le chemin de l’événement, Den se concentre : « le tournoi se jouera en grande partie sur des matchs miroirs. Certains de nos joueurs sont très à l’aise avec ça, d’autres moins. Par exemple, je me sens confiant concernant mes matchs miroirs ». Une bonne intuition : le coach est à 2 victoires après ses 3 premières parties, dont un miroir de cubelock brillamment disputé.

Le Grand Prix Hearthstone n’est pas qu’une LAN française : il octroie également des points pour les playoffs HCT ainsi que pour le classement par équipes, deux des principaux objectifs de la saison.

A 9h30 tout le monde est prêt à jouer à la DreamHack, mais la connexion internet ne permet pas aux tournois de se lancer.

Les techniciens rétablissent la connexion au fur et à mesure. Ainsi, les premières manches de PUBG débutent peu après 13H. Cela commence fort pour GO, avec un Top 1 dès la première map. Ils se qualifient pour le bracket élite à la fin de la journée grâce à leurs belles performances de l’après-midi, finissant Top 1 du classement général. RubeNNNNN confie alors son soulagement et sa fierté de voir que le travail effectué avec ses coéquipiers paie.

Heureusement, le Grand Prix Hearthstone, situé dans un autre bâtiment a commencé dans les temps. A l’issue des 5 rondes disputées aujourd’hui, Chinoize et Fishou sont qualifiés pour le deuxième jour de compétition tandis que Un33d et Den sont malheureusement éliminés.

Stephano est sorti facilement des groupes du tournoi Starcraft II, confirmant son statut de grand favori. Il remporte la compétition sans concéder une seule carte : un bon entraînement pour la semaine prochaine et la DreamHack Austin.

Concernant les joueurs Dofus, ils étaient supposés commencer leur finale à 13H30. Mais l’absence de connexion internet l’a retardée jusqu’à 19H. Ils ont ensuite concédé la première manche à Out of Control, avant de revenir à 1 partout dans ce dernier BO5 de la saison. Dans une rencontre riche en intensité et en choix stratégiques, GamersOrigin s’impose finalement 3 à 1 avec son trio Iop, Sacrieur et Ecaflip, remportant son deuxième titre d’affilée. GG #GOWIN !