Le récap du 17/12/2018

Le récap du 17/12/2018

Général

Pas de répit pour nos compétiteurs Fortnite, qui ont disputé la DreamHack Séville en duo ce week-end. M11Z faisait équipe avec JuleZ tandis que Deadra était associé à Lenzh.

Nos deux duos se sont hissés en demi-finales grâce à leur première (pour Deadra et Lenzh) et sixième (M11Z et JuleZ) place au sein de leur groupe respectif. Lenzh et Deadra se sont ensuite emparés de la première place de leur demi-finale, alors que notre autre duo s’est également qualifié pour la finale grâce à sa sixième place.

M11Z et JuleZ, déjà en forme lors de la Maximus Cup, ont brillé lors de cette DreamHack espagnole avec un top 1 et deux tops 2 lors de la finale, ce qui leur permet de terminer deuxièmes du tournoi, derrière Bastille Legacy et devant Solary, pour un podium 100% français. Notre deuxième duo finit quant à lui à la douzième place de la finale.

Edward “Gallon” Goodwin était à Philadelphie pour le dernier tournoi HCT de l’année, qui était aussi le dernier avant les importants changements du circuit esport prévus pour 2019.

Après un bon départ lors des rondes suisses avec quatre victoires en cinq rencontres, il s’est malheureusement incliné à plusieurs reprises, finissant sur le score de 5-4. Il repart tout de même de Pennsylvanie avec quatre points HCT supplémentaires pour lui et pour l’équipe toute entière.

L’ensemble de la section Hearthstone de GamersOrigin s’est qualifiée pour les championnats régionaux d’hiver qui se dérouleront début janvier. Trec, Gallon et Purple affronteront les meilleurs éléments de leur région (Europe ou Amériques) pour une place au championnat mondial d’hiver, lui-même qualificatif pour les championnats du monde #GOWIN.

C’est une immense joie de me qualifier, surtout après la légère déconvenue de la saison précédente, où je rate les prélims de très peu. Cette saison, grâce à ma victoire en Allemagne, j’ai pu assurer mon spot avec bien moins de pression. Je suis très content que le système change avec la fin du ladder, qui était vraiment atroce. J’ai hâte de voir ce que nous réserve l’année prochaine d’un point de vue compétitif.

Trec