Le récap’ de la semaine

Le récap’ de la semaine

Général

DreamHack Leipzig, qualifications aux IEM Katowice, LoL Open tour… Les membres des différentes équipes de GamersOrigin étaient sur le pont ce week-end. Le nouveau roster League of Legends disputait notamment son tout premier match officiel.

Starcraft II

Stephano avait rendez-vous en Allemagne, à Leipzig, pour la première étape du circuit WCS de 2018.

Il sort sans trembler des deux premières phases de groupes, avant d’hériter d’un groupe corsé pour l’ultime phase de poule, avec Scarlett, Namshar et surtout Serral, futur vainqueur de la compétition. Ce dernier envoie Stephano en loser match où il affronte Scarlett dans un BO3 qui décidera de son avenir dans le tournoi. Malheureusement il ne survit pas au rush massif de Mutalisks organisé par Scarlett lors de la manche décisive. Cette stratégie se révèle payante dans le match-up Zerg vs Zerg où les cafards du franco-tunisien ne peuvent absolument rien contre les unités volantes produites en masse par la Canadienne.

La première LAN disputée sous nos couleurs par Stephano s’achève à la troisième phase de groupe, juste avant les playoffs, avec un top 32. Il se concentre désormais sur le tournoi olympique de PyeongChang qui approche à grands pas.

Hearthstone

Chinoize et Un33d affûtent leurs decks en vue des GamersOrigin Championship Series IV qui auront lieu les 3 et 4 février. Le qualifier qui s’est déroulé ce weekend a vu Alkaige et OMjuwax sortir du lot : ils participeront à la compétition. N’oubliez pas que si vous êtes abonnés à la chaîne O’rigin, il est encore possible de venir assister gratuitement à l’événement : consultez vos messages privés Twitch.

Les joueurs Hearthstone bataillent aussi sur le ladder en cette fin de mois de janvier : il s’agit d’une des premières occasions de gagner des points pour les prochains championnats du monde.

PUBG

Le roster PUBG avait rendez-vous avec les qualifications pour les IEM Katowice : durant tout le week-end, les joueurs ont bataillé pour décrocher leur ticket pour la Pologne. Ils ont réussi à passer sans difficultés les trois premières phases de groupe, décrochant même la première place du classement lors de la troisième phase.

Durant le quatrième round, ils réussissent à accrocher la quatrième place synonyme de qualification pour le closed qualifier, grâce notamment à une dernière partie mémorable de Fanom. Seules les trois meilleures formations sur les seize engagées dans cette ultime étape se sont qualifiées pour les IEM. GamersOrigin se classe onzième, une place insuffisante pour aller plus loin dans la compétition, mais qui reste une excellente performance au vu du nombre d’équipes en lice durant le weekend en Europe : 908.

La forme étincelante des PUBG leur avait permis quelques jours plus tôt de décrocher le top 1 dans le tournoi Obsidius. Ils vont maintenant tenter de continuer sur leur lancée ce soir, durant l’Auzom Premier League, qu’ils disputent tous les lundis.

League of Legends

Les joueurs League of Legends ont disputé leurs premières rencontres officielles de l’année 2018 lors des qualifications pour la Lyon Esport.

La première étape du LoL Open Tour permettait aux 8 formations parvenues en quarts de finale d’être invitées au tournoi par Riot, d’être tête de série lors de la compétition et surtout de marquer les premiers points dans la course à la qualification pour le tournoi paneuropéen.

GamersOrigin s’est hissé sans difficulté en finale contre Vitality Academy, après avoir vaincu Solary et Gentside précédemment.

Dès les premières minutes de jeu de la finale, la botlane GO a pris 3 kills grâce à un excellent décalage de TynX. Le score a ensuite été aggravé pour atteindre 5 à 0. Malgré une avance au score et au gold, les joueurs GamersOrigin n’ont pas réussi à transformer l’essai et se sont fait rattraper petit à petit par les Vitality, qui finissent par s’imposer.