La route de GO jusqu’aux EM

La route de GO jusqu’aux EM

Team LoL

L’année 2017 a consacré GamersOrigin comme la meilleure équipe de l’Hexagone. Victoires en LAN et progression continue des joueurs ont nourri de grands espoirs pour la line-up.

La saison se terminait par la finale du Challenge France Projet, disputée en décembre contre Millenium. Les excellents résultats du mois de novembre, avec une victoire à l’IGS Lausanne et une première place aux Underdogs plaçaient nettement GO en position de favori et nous étions confiants quant au résultat.

La partie s’est terminée par une victoire 3-1 des Violets. La déception était forte pour GO, qui manquait la première opportunité de se qualifier directement pour les European Masters.

La défaite a conduit à une remise en question et à une refonte du roster. Shemek est parti chez Vitality Academy, Bluerzor évolue désormais en Espagne chez Movistar Riders et Targamas a disputé son premier split de LCS chez Giants. Phaxi, TynX et Pulsas complètent la formation qui s’appuie sur deux éléments de sa précédente saison : Toaster et Tonerre.

Des changements ont aussi eu lieu du côté du management : Shanky et Dinep ont été remplacés par Lucas Legrand et Brokenshard. Ce dernier a rejoint l’équipe au moment du qualifier pour l’ESL Montpellier et lui a permis de beaucoup progresser depuis.

L’objectif a toujours été d’atteindre la scène européenne et d’aller le plus loin possible lors du tournoi paneuropéen. La défaite en Challenge France a ralenti notre progression vers ce but mais ne l’a pas définitivement arrêtée.

L’équipe parvient à afficher un niveau de jeu impressionnant et compte profiter du LoL Open Tour pour s’imposer comme numéro 1 français. Toutefois, les débuts se passent un peu moins bien qu’escompté, avec une deuxième place en qualification pour la Lyon Esport.

C’est cependant durant la LES que GO connaîtra les plus grands regrets de la saison 2018 pour l’instant, avec une élimination face à Gentside et une troisième place qui ne permettait pas de s’approprier le haut du classement.

La barre a été vite redressée avec trois victoires en trois compétitions depuis. Les qualifications pour la Gamers Assembly et l’ESL Montpellier ont été obtenues suite aux victoires en finale contre Vitality Academy. La Gamers Assembly a été remportée 3 à 0 contre LDLC. L’égalité aux points du LoL Open Tour avec les Foxes a conduit à un tie-break dans lequel GO s’est imposé 2-1.

Remise en question et changements d’effectif ont permis à GamersOrigin de retrouver le sommet de la scène hexagonale et d’atteindre les European Masters. La compétition débutera le 14 avril prochain et GO fera tout pour ajouter un nouveau trophée à son palmarès #GOWIN