Interviews de Jay Wilson
0

Gameplanet et Gamespot ont eu la chance d’interviewer Jay Wilson, directeur du jeu Diablo III. Voici les principaux points à retenir :

  • La difficulté du jeu a été augmentée grâce aux retours de la bêta, même si le tutorial ne semble pas assez dur.
  • Une des difficultés de Blizzard a été de savoir quand rendre disponible certaines compétences pour les joueurs, l’équipement et tout ce qui se débloque en général. Il en va de même pour les monstres avec leurs aptitudes, etc. Puis il a fallu reprendre les deux points précédents et ajuster la courbe de difficulté entre eux.
  • La première chose à faire après la sortie du jeu sera un gros patch d’équilibrage.
  • La deuxième chose sera le patch qui introduira le PvP et certainement d’autres ajustements dans l’équilibrage.
  • Les développeurs sont déjà en train de parler de la première extension.
  • Pour Blizzard le succès sera atteint lorsque la communauté aura atteint le niveau de celle de Diablo II.
  • Une des classes de personnage que Blizzard a abandonné était l’Illusionniste.
  • Au départ, le chasseur de démon était un rodeur. Mais le rôle du rodeur a finalement été pris par un des compagnons.
  • La Mystique pourrait revenir, mais seulement si Blizzard a une bonne idée pour elle.
  • Battle.net est conçu comme un réseau social mais n’a pas encore le niveau souhaité. Les canaux de discussion et l’affichage de l’équipement sont encore de grandes préoccupations.
  • Diablo n’est pas vu comme un jeu solo et a toujours été conçu comme un jeu en coopération. Blizzard pense que c’est la meilleure expérience qu’ils peuvent proposer aux joueurs et c’est pour ça qu’ils mettent l’accent dessus.
  • En tant que concepteur, la classe préférée de Jay est le Moine car c’est sur cette classe qu’il a le plus travaillé et qu’il aime son concept. En tant que joueur il préfère le Barbare. Les gens disent d’ailleurs de lui qu’il préfère tout détruire avec des poings ou des haches. Un bourrin quoi… ;)
  • Jay pense que l’innovation n’est pas la chose la plus importante dans la réalisation d’un jeu. Pour lui, il vaut mieux un jeu très très bien réalisé plutôt qu’un jeu innovant mais mal réalisé.
  • La comparaison avec Torchlight n’est pas dérangeante. Pour Jay le marché ne doit pas être réduit à l’un ou l’autre des jeux. Les deux peuvent très bien se jouer en même temps.

A propos de l’auteur

Luiji
Contacter l'auteur

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

0 commentaire